Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/www/vhosts/minergie.fr/httpdocs/scripts/fonctions/modules/articles/fonctions_articles.php on line 23 Le "PLUS CONFORT" du label | Le Label Minergie | MINERGIE

Le "PLUS CONFORT" du label


  • Le confort de l’occupant grâce à une enveloppe performante

Ce confort est le résultat d’un soin particulier apporté à la performance de l’enveloppe.

Le confort dépend à 50% de la température de l’air et à 50% de la température des parois. Une paroi froide (entre 15°C et 17°C par exemple) implique une température de l’air entre 21°C et 23°C pour obtenir une moyenne de 19°C. 

Cette situation entraine une surconsommation d’énergie et un inconfort lié à la convection de l’air dans la pièce, provoquée par l’écart entre la température de la paroi et la température de l’air intérieur.

Par contre, une enveloppe performante est la garantie d’une ambiance confortable et d’une faible consommation d’énergie.

Pour MINERGIE®, la performance de l’enveloppe détermine les besoins de l’enveloppe ou «besoins de chaud» qui s’exprime en kW/h / m2.an (on peut le relier au «Bbio» de la RT 2012).

L’exigence MINERGIE® pour le label Standard prévoie que ce «besoin de chaud» soit inférieur de 10% à l’exigence minimale de la réglementation suisse (des parois de l’ordre 0,15 W/m2k (U : coefficient de transmission thermique), ce qui correspond à une isolation minimum d’environ 25 cm à 30 cm d’épaisseur en moyenne sur la totalité des parois extérieures

Pour le label MINERGIE-P® Passif, la performance de l'enveloppe doit inférieure de 40%  par rapport à l’exigence minimale de la réglementation suisse ; soit une isolation minimum d’environ 30 cm à 35 cm d’épaisseur en moyenne sur la totalité des parois extérieures.

Cette performance permet de limiter en tout premier lieu, les besoins de chaleur ; "l’énergie la moins chère étant celle que l’on ne consomme pas ».

L’autre avantage, c’est que les équipements de chauffage seront plus modestes et moins sollicités ; leur durée en sera d’autant plus longue.

Une dernière précision qui mérite d'être soulignée:

La réglementation suisse impose une température intérieure de 20°C contre 19°C en France. Ce qui veut dire que la valeur affichée de 38 kWh/m2 par exemple calculée pour 20°,  doit être abaissée encore de 7% environ si le bâtiment n'est chauffé qu'à 19°C.